Comment créer des “rich snippets” avec Schema?

Qu’est-ce qu’un “rich snippet” au juste? C’est lorsqu’on voit apparaitre des choses dans les résultats naturels de Google comme : une barre de recherche, des images, des étoiles avec des avis, etc. Il y a donc plus d’information que ce qu’on pourrait trouver naturellement dans un résultat de recherche Google.

Ceci aura pour effet que les gens auront davantage envie de cliquer sur les résultats de recherche et donc le “click-through rate”(CTR), soit le taux de clic, va augmenter.

Dans l’industrie de la cuisine, il y a énormément de “rich snippets”.

Par exemple, si je tape “comment faire des brownies” sur Google, on verra les résultats de recherche qui ressortiront avec une photo de brownie, des étoiles pour les avis avec une moyenne et un nombre de votes. On pourra même voir la durée nécessaire pour suivre la recette et donc c’est vraiment intéressant.

Rich snippets en cuisine

 

En ce qui concerne les résultats de recherche sur Google, est-ce que c’est comme ça dans toutes les industries? La réponse est non. C’est certain que c’est à la discrétion de Google de décider comment les résultats de recherche vont ressortir.

Par contre, si on peut lui faciliter la tâche en   structurant l’information,  on a beaucoup plus de chances que ça arrive.

Ainsi, on aura une chance d’avoir une image, ou même de ressortir en position zéro (même si c’est assez rare sauf pour des définitions de mots). La position zéro c’est lorsqu’on est devant la première position des 10 résultats naturels et donc complètement en haut. C’est vraiment intéressant et voici un exemple.

Exemple de position zéro avec la définition du SEOPour ça, il y a un outil qui s’appelle ‘Schema’.

Schema est un projet qui a été fait par plusieurs entreprises du web et qui sert à créer de l’information structurée sur le web, et pour les pages web.

Schema pour des données structurées

 

Donc lorsqu’on crée nos pages, en optimisant selon Schema, on va vraiment aider à optimiser la présentation des résultats de notre site web dans les moteurs de recherche, dont sur Google qui est le moteur de recherche dominant dans l’industrie,

Ça va vraiment organiser l’information de votre site web de façon vraiment plus efficace pour que les moteurs de recherche s’y retrouvent beaucoup plus facilement. Lorsqu’on a un site web WordPress, on peut utiliser une extension ou un « plug-in », comme Schema pro.

Extension payante Schema Pro

 

C’est un “plug-in payant”, mais c’est vraiment intéressant parce que pour chacune des pages, on peut décider quel type de Schema on veut créer et ce, instantanément.

Est-ce que c’est un ‘Schema review’ pour une page pour donner des avis ?

Est-ce que c’est un ‘Schema local business’, pour une entreprise locale ?

Est-ce que c’est un article de blogue ?

Est-ce que c’est pour un service ou pour un produit?

Est-ce pour une recette? C’est très poussé dans les exemples de recettes

C’est vraiment facile parce que tout se fait automatiquement avec ce plug-in!

Types de pages à baliser avec Schema

 

Par contre, tous les sites web ne sont pas WordPress, et tout le monde ne veut pas nécessairement payer pour une extension comme ‘Schema pro’.

Heureusement, on peut aussi le faire manuellement. Je vais faire un exemple manuel.

Ici, je suis sur un article de blog que j’ai rédigé récemment

“Est-ce-que l’âge d’un nom de domaine a une influence sur le SEO ?”Je vais débuter par évaluer cet article en allant dans “Test des résultats enrichis”. C’est un outil offert gratuitement par Google.

Test de résulats enrichis pour Schema

Test des résultats enrichis pour Schema

 

J’ai mis l’URL, et l’outil a écrit “Cette page est éligible aux résultats enrichis”

“Champ de recherche associé au sitelink”

Comme on peut le constater avec le peu d’information qu’il y a, j’ai pris une page qui n’avait pas été optimisée pour Schema. On va donc pouvoir l’optimiser.

On va donc se render sur “Outil d’aide au balisage”. Quand on parle de balisage, on parle de ‘Schema markup’, une balise c’est un ‘markup’ pour aider Google à trouver l’information. Donc on va vraiment baliser selon Schema.

Ce lien de mon site web est un article de blog, donc je vais cliquer sur “article” et comme on peut le constater, j’aurais pu aussi choisir d’autres categories.

Outil d'aide au balisage en SEO

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Schema Pro, on a encore plus de choix de catégories pour les pages d’un site web mais dans cet exemple, on va prendre ce que cet outil gratuit nous offre.

Après avoir coché sur “Article”, je vais aller chercher l’URL et je vais le coller à l’endroit désigné.

Outil d'aide au balisage URL

 

Ensuite, on va cliquer sur “Commencer le balisage”. Google va trouver la page en question qui est un article de blogue.

Et ensuite,  je vais avoir la possibilité d’aller chercher l’information.

“Commencer à baliser les données en mettant en surbrillance du texte ou une image” sera la prochaine étape où je pourrai voir les champs qu’il est possible de remplir.

baliser

 

En regardant les options sur l’outil de balisage, une des premières choses que je vois, c’est “Nicolas Roy”. “Nicolas Roy”, c’est l’auteur. Donc on surligne sur le blogue et ensuite, on clique ici sur l’option “auteur” dans le menu déroulant qui apparaît quand on surligne un élément.

balise auteur

 

Ici je vois “date de publication”, donc je surligne la date de publication que je vois sur mon article de blogue et elle se rajoute dans le champ “date de publication” de « Schema markup ».

En dessous, on voit que le champ “image” est demandé alors va aller chercher une image. En cliquant sur l’image de mon choix et en cliquant ensuite sur le champ image, les deux seront associés.

Est-ce que je pourrais rajouter des champs? Il est inscrit “obligatoire” pour le nom de l’entreprise alors je vais le sélectionner sur mon site web et l’associer au champ.

Lorsque les champs de notre choix ont été associés au contenu de l’article de blogue ou de la page en question, on va ensuite cliquer sur le bouton rouge “créer le HTML”.

Le code apparaîtra en JSON-LD, qui est le language de prédilection pour Schema. Ensuite, on prend ce code et on le copie pour le coller selon les instructions écrites

C’est la manière de créer du code JSON-LD de Schema sans plugin et sans savoir coder pour vraiment augmenter les chances d’avoir des “rich snippets” pour un site web.

Voici le tout sous forme vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *